Notre équipe

Retour

Alain Chevrier Avocat

Plaideur et praticien chevronné, Me Alain Chevrier assume depuis plus de 20 ans la responsabilité de dossiers d’impact majeur confiés au cabinet en droit de l’environnement, en droit municipal, en matière d’appel d’offres et en droit civil général.

Me Chevrier a piloté avec succès bon nombre de dossiers de litige pour plusieurs grandes entreprises ainsi que pour des organismes du secteur public, notamment :

  • lors de litiges complexes et de recours collectifs relatifs à la Loi sur la qualité de l’environnement ;
  • afin d’obtenir des ordonnances à l’encontre du ministre de l’Environnement ou de municipalités aux fins de contraindre ces derniers à délivrer des certificats de conformité ou émettre des permis ainsi que lors de contestation d’attestation de conformité;
  • lors de questions relatives aux coûts de remplacement des équipements vétustes de biens publics exploités par des entreprises privées;
  • lors d’injonctions relativement aux clauses de non-concurrence ;
  • lors de litiges pour le compte de plusieurs entreprises en matière d’appel d’offres et d’attribution de contrats publics.

Ses importantes victoires ont contribué à soutenir sa réputation d’excellence.

Me Chevrier agit à titre de conférencier auprès de l’Association du Barreau canadien. Il a aussi agi à titre de conférencier à l’Association québécoise pour le développement de l’information juridique (conférence portant sur la surveillance électronique des employés).
 

Champs de pratique

  • Droit municipal
  • Environnement
  • Litige civil
  • Litige commercial
  • Rapports collectifs de travail
  • Recours collectifs

Admission au Barreau

  • 1987 

Formation

  • Université de Montréal, L.L.B., 1986 

Activités professionnelles et associations

  • Membre du conseil d’administration de la Chambre de commerce et d’industrie de la Rive-Sud

Publications, conférences et enseignements

  • Conférencier à L’Association du Barreau canadien
  • Conférencier à l’Association québécoise pour le développement de l’informatique juridique